PRESENTATION

Publié le par Xavier Borriglione

LOU MOURTAIRET

GROUPE DE FIFRES ET TAMBOURS

de

LANTOSQUE (Alpes Maritimes)

  Contact : Xavier Borriglione, 06.63.65.23.63, xborriglione@free.fr

  LacMajeur_1402.jpg

  Littéralement, le mot Nissart « mourtairet » signifie « mortier ». Il désigne un petit canon que l’on bourrait de poudre et de papier et dont les détonations marquaient le début des festivités dans le comté de Nice. Aujourd’hui ce sont des pétards d’artificiers, toujours appelés mortiers, qui annoncent le début de ces fêtes, pour le carnaval de Nice par exemple.

C’est donc un nom résolument festif qui avait été choisi pour ce groupe à sa fondation par Ely Roubaudi[1] en 1980. 

 Musique de rue par excellence, la musique des fifres et tambours est une invitation à faire la fête, à se déplacer en cortège, à chanter autour des tables d’un café, ou d’un banquet.

Notre groupe anime tout au long de l’année des aubades de village, des fêtes patronales et/ou populaires (à Nice par exemple, nous avons été présents ces 3 dernières années aux fêtes de la San Bertoumieu, la fête des Mai de Cimiez).

La plupart de nos prestations sont réalisées par un groupe de 5 musiciens : 3 fifres, 1 tambour, 1 grosse caisse.

Notre association réunissant une dizaine de musiciens, nous sommes quasiment à tout moment de l’année, en mesure de fournir cet effectif de 5 musiciens. 

 




[1] Ely Roubaudi, qui nous a malheureusement quittés en 2000, est un des grands artisans du renouveau du fifre et tambour dans les vallées du comté de Nice, et particulièrement la Vésubie dont il est originaire. Mais il a également œuvré au rapprochement des groupes de fifres et tambours à une échelle internationale en initiant la « fête du fifre » qui rassemble tous les 2 ans plus de 400 musiciens provenant de groupes des 4 coins de France, de Belgique, de Suisse ou d’Italie…

 

Publié dans mourtairet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article